Translate

lundi 5 septembre 2016

Femmes, votre mari n'est pas votre banque !!! - Par Alix Medesse

Elle n'est pas allée de mains mortes pour rédiger un long aticle sur les relations financières entre homme et femme sur sa page Facebook: Alix Medesse  connue pour ses positions tranchées pense que l'homme ne doit en aucun cas être la banque de la femme. Lisez ici:


Il faut un lavage à l'eau de javel pour nettoyer la cervelle des femmes africaines: votre mari n'est pas votre banque. J'avais lu une vidéo où on disait aux femmes comment entretenir leur mari. Ensuite la comédienne, oui c'était une femme, disait, comment entretenir sa femme en 12 points. J'attendais de la lire pour transmettre à qui de droit quand pour les 12 points, elle a répété la même phrase: donne- lui l'argent 😃. Ça m'a fait rire mais au fond, au vu de la société africaine, de mon vécu et des histoires vécues autour de moi et par moi-même, je me suis dit, elle a raison. Mais cela peut changer et doit changer chères dames. 
Le mariage ne se limite pas à l'apport matériel de l'homme et au ménage chez la femme. Ce n'est pas un garage pour mettre fin aux souffrances humaines. C'est un tremplin pour les partager, les vivre ensemble et s'en sortir ensemble. 
Enfoncez-vous ça dans la tête les filles: vous êtes avec un homme parce qu'il faut passer à une étape de vie, créer votre propre famille, prospérer, procréer et surtout partager de l'amour, du sexe et de la vie. 
1. On ne rompt pas une relation parce que son copain, son fiancé ou son mari ne vous donne pas de l'argent. Il faut chercher pour vous. Ce n'est pas l'argent qui vous réunit. S'il ne répond pas à vos sollicitations alors qu'il en a les moyens, vous devez continuer à vivre, vous adapter et surtout continuer à le voir comme un humain et vous rappeler que vous êtes humaine. Je le répète, ce n'est pas l'argent ou le confort ou le matériel qui unit deux personnes. Ce n'est pas votre banque ni votre secours populaire. 
2. La responsabilité d'un homme dans un couple ne se limite pas à l'apport du matériel. Vous devez faire l'effort d'apporter votre contribution. Si vous ne pouvez pas, prenez soin de vous mêmes tout au moins. S'il vous manque les moyens pour vous-mêmes, et qu'il ne vous aide pas, alors qu'il en a les moyens, ne le détestez pas pour ça et ne rompez pas. Prenez cela comme un défi et prouvez lui que votre vie ne se résume pas à lui. Il s'éloignera de lui-même ou s'il est intelligent, il se reprendra et fera de vous sa reine car vous lui aurez prouvé que vous êtes une personne complète. 
Ce que je vous dis, ce n'est pas de la théorie. C'est possible! C'est surtout au moment où l'on vous prive de solidarité, d'aide financière ou matérielle que votre vie prend un sens. Car vous prenez conscience que vous êtes un être humain, que vous devez pensez à trouver ce que vous allez manger, boire et de quoi vous couvrir pour ne pas mourir sur cette terre. C'est l'essence même de l'homme sur terre, il faut survivre!
Je n'avais pas prévu écrire long mais je voudrais vous dire ceci, femmes africaines: il faut redonner du sens à vos relations. On ne rentre pas dans une vie de couple pour le confort. S'il existe tant mieux, sinon il faudra faire avec les moyens de bord et trouver ensemble des solutions. 
Beaucoup pensent que parce qu'elles sont avec un homme, elles doivent avoir un train de vie plus élevé, leur vie matérielle doit changer; parce qu'elles doivent soumettre tout ceci à la société, vous vous trompez. Tout ceci ne change chez un être humain normal que lorsqu'il travaille, fait des économies ou change de métier ou a une promotion au boulot. 
Nous ne sommes plus au moyen âge où la place de la femme est au foyer et à la cuisine et l'homme au champ ou au front. Dans la société d'aujourdhui, le rôle de la femme a changé, évolué et elle est plus occupée aujourd'hui qu'un homme. Il faudra vous adapter à ceci. 
Néanmoins, si vous décidez d'adopter le modèle ancien de la vie, cela doit être de connivence avec l'homme. Si vous voulez rester à la maison ou attendre tout de Monsieur, vous devez accepter d'obéir comme au 16 ème, au doigt et à l'oeil. Pour finir, je vous invite à vous contenter de ce que vous avez et à vivre selon vos moyens. 
Vous n'êtes pas obligées de manger comme les autres, de boire ce que les autres boivent, de porter les habits que les autres portent ou de vivre comme elles vivent. Pensez toujours à votre situation et demandez vous à chaque fois si cela est nécessaire. Sacrifiez-vous quand cela est nécessaire pour jouir des fruits de votre effort. C'est plus jouissif croyez-moi, quand vous savez vous faire plaisir à vous-mêmes et encore plus quand on vous fait plaisir et que vous savez que vous pouvez le faire pour vous-mêmes. 
Toutes les relations où la femme est épanouie marchent bien car elles sont saines. Les sujets de discussion ne tournent pas autour de l'argent ni des cadeaux mais sur les points de divergences, de connivence et d'avenir. 
Prenez soin de vous.

--- LMM ---