Translate

lundi 30 novembre 2015

ADAM EST ENDIABLEE !!!

Image
Les voilà, plus de 3,5 Milliards de Diables recemment parachutés,
Nombreux chef-œuvres,  pour mes semblables, objet de risée,
Hypothèses vérifiés des “scientistes”, qui se font accuser, 
Par ces innombrables chercheurs infiniment défiés,
Et qui trouvent en eux nuit et jour et sans fin,
Les sources des sempiternels maux mondains. 

Ce sont ces créatures”inconnues” connues que la Divinité,
A, dans les sanctuaires et cathédrales, laissé pulluler,
A l’ultime fin de repentance, de reprise  et de Salut,
Que devrait procurer constamment le nom de Jésus !

Elles s’érigent en grands et redoutables chasseurs,
Dans la forêt clairsemée des faibles mangeurs,
Ruminants primaires des pensées de Dieu,
Qui jamais n’aiment faire au Père cet aveu ;
Celui d’avoir à maints trébuchements brouté malgré eux,
Dans les Eden ambulants, cachés et rugueux,
Précédente cause de malheur des Gomorrhéens,
Et qui de grâce sont offert sous semblant et contre rien.

Même Facebook s’est donné à ce jeu gratuitement,
Pour devenir en peu de temps un pervers instrument;
Musée électronique d’exposition sans frais à grand public,
Bras commercial pour clientèle souffrant de maux impudiques,
Acheteurs aidés pour ne jamais étancher leur soif éternelle,
Pauvre frères dans la moderne allégorie originelle.

Que diantre, les 66 livres à ce jour ne suffisent!
Et que même Abraham victime d’une infernale traitrise,
Devra, à nouveau, rendre Isaac, ultime recours,
Pour ramener ces diablotins dans la très prochaine Cour.

Quand on se souvient de Salomon émerveillé,
Que Barrabas se soit fait glorieusement relaxé,
Que Jésus se soit laissé, sans mot dire, condamner,
Ou que Paul n’ait pas pu empêcher d’être aveuglé,
Surtout que Marc n’a pas jugé utile de témoigner
De l’interdiction d’aller à l’autel pour s’égayer,
Le décalogue non désuet peut-il freiner les suiveurs,
Lorsque la “Grâce” est l’outil des pourfendeurs ?

Que faut-il encore pour chasser des Temples les étrangers,
Je ne sais ! Mais des souffrances apparemment allégées,
Les enfants qui chantent LOL auraient choisi leur camp:
Plus douloureuses lamentations des fins des temps !

Je les ai vues quatre fois nombreux chez mon voisin de l’orient,
Et qui y pleurent la désolante injustice du naturel accroissement,
Obligées de se mettre des masques comme les « Ngaga, »,
Pour accompagner ceux pour qui, suffit l’apparat.

“Je Suis” est sans fin de cette qualité connue de tous,
Mais devra, un jour, agir de sa Droite douce,
Pour aider Octavio et ses compères à trouver le repos,
Face à cette carence de tourtereaux dans cet entrepôt !

Octavio Hermeland Diogo,
 Addis Ababa 23 Octobre 2013, 
Editons: “λόγος”